LITTLE FEAT STORY 2/La reformation 1989-2012

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LITTLE FEAT STORY 2/La reformation 1989-2012

Message par BAYOU le Lun 20 Fév - 23:25



Down on the Farm sort après la mort de George, mais celui-ci avait déjà enregistré ses pistes et écrit cinq chansons.
Etrangement, Lowell est plus présent sur cet album, mais les conditions particulières de sa réalisation en font un disque un peu fourre tout, peu apprécié des fans.
Pourtant "Kokomo", "Front Page News", "Perfect Imperfection"(avec un solo de Robben Ford) et le zydeco "Six Feet of Snow" sont agréables.
"Down on the Farm", chanson éponyme prendra bientôt tout son impact en live, mais globalement le disque est un peu trop produit, trop léché.

Little Feat se sépare officiellement en 1979.



En 1981 sort Hoy-Hoy une première compilation de outtakes rares et titres live avec un cover de Hank Williams "Whistle Lonesome".
Paul Barrere, Sam Clayton, Kenny et Richie Hayward Gradney sous le nom de Feats se produisent en live en 1981 et 1982.

Le groupe se reforme, en 1989, sous son vrai nom ave Barrere, Clayton, Gradney, Hayward, Payne et le chanteur guitariste Craig Fuller,(ex Pure Prairie League) et Fred Tackett (guitare, mandoline, trompette).
La reformation du groupe sans son principal membre fondateur fait grincer les dents des fans de la première heure, mais Let it Roll l’album du retour en 1988 se charge de remettre les pendules à l’heure.



Fuller est plus qu’un faire-valoir, il compose huit chansons et le son renoue avec Feats Don't Fail Me Now.
"Hate to Lose Your Lovin'" et "Let it Roll" sortent en single et (miracle) entrent dans les charts, l’album devenant disque d’or en février 1989.
Du coup le live "Waiting For Columbus" est certifié Platine le 8 Novembre 1989. et "Dixie Chicken", certifié Or.
Le groupe fait le "Saturday Night Live" et les concerts .sont sold-out
Barrere et Payne qui sont les leader du nouveau line-up sont donc parvenus à combiner les anciens morceaux joués en live et les nouveaux titresl.



Representing the Mambo", sort en 1990, et trace le même sillon, un mélange toujours réussi de rock, country, xydeco, jazz, et Dixieland.
"Texas Twister" (composé par Fred Tackett) et "Daily Grind", sont blues-rock, "Siber Screen", "The Ingenue"font dans le jazz fusion, et "Woman In Love" est du «Little Feat funk».
Barrere prouve qu’il est devenu un grand guitariste et l’apport de Craig Fuller dans un registre plus country est indéniable;
La pochette, toujours conçue par Neon Park. change de registre et fait très film de gangster avec la fille qui a un petit air de Romy Schneider



"Shake Me Up", est publié en 1991, et marquera la dernière collaboration de Craig Fuller.
C’est un des albums les plus faibles du groupe, on peut retenir "Mojo Haïku" et une tonalité générale plus rock (dansante ?) beaucoup de choeurs, mais ce n’est pas du grand Little Feat.
Fuller quitte le groupe en 1993, pour reformer… Pure Prairie League.

C’est une chanteuse, Shaun Murphy, qui le remplace en Septembre 1993.



"Ain't Had Enough Fun" dédié à Neon Park décédé en 1993 s’éloigne du jazz pour être plus funky et bluesy la voix de la chanteuse et son rôle en front scene modifient l’alchimie du groupe
Cet album, toujours un peu hors du temps, n’est pas vraiment mon préféré, le groupe semble simplifier sa musique et son (ses) style en y perdant un peu de son âme, même si le New Orleans Sound n’est pas désagréable on peut regretter que l’ensemble se confine à ce style évoquant plus Dr John que les superbes envolées à la slide d’antan, mis à part "Blue Jean Blues



"Live from Neon Park" double CD en hommage à qui vous savez, a été enregistré au Roseland Theater, à Portland, les 12 et 13 Décembre 1995, au Fillmore de San Francisco, le 14 Décembre 1995 et à la House Of Blues, et à Los Angeles les 19 et 20 Décembre 1995
Ce double live sorti en 1996 est une pure merveille ""Willin'", "Two Trains" et "Texas Twister".sont superbement exécutés, Shaun Murphy casse la baraque sur "Changin' Chance", "Your Taking Another Man's Place", et 'Rock N Rock Everynight".
Le duo avec Sam Clayton sur "Feats Don't Fail Me Now" est géant et à nouveau une jam fantastique de dix-sept minutes sur "Dixie Chicken".
Le mélange des morceaux de la première période avec ceux plus récents est parfait, les jams sont inspirées, un autre grand album live.



"Under The Radar" est certainement l’album le plus difficile à approcher, chaque chanson aborde quasiment un style différent, il faut l’écouter, puis le reposer puis l’écouter à nouveau pour l’apprécier.
Mais on est quand même loin des grands classiques du groupe.



"Chinese Work Songs" qui marque les 30 ans d'existence du Feat est encore un cocktail éclectique avec Shaun excellente..
Chose rare, quatre cover dont"Sample in a Jar" de Phish , "Rag Mama Rag" du Band (dont le hit The Weight est régulièrement joué en live) "et It Takes a Lot to Laugh, It Takes a Train to Cry" de Dylan bien interprétée par Shaun
Ce disque est plus abordable que le précédent et les cover donnent une fraîcheur à la musique.



"Down Upon The Suwannee River", publié en 2003, entame la longue série des albums live, le groupe enregistrant et composant de moins en moins.
"All That You Dream", "Spanish Moon", toujours funky en diable, avant un superbe "Skin It Back" sont des classiques mais "Bed Of Roses" et "The Big Bang Theory" ne déparent pas dans le show.
A noter"Cajun Girl", avec un superbe solo de mandoline de Fred Tackett. et un super "Rag Mama Rag" du Band a"The Layfayette Layfayette", du pur jazz décontracté, et la Jam de "Dixie Chicken" valent le prix de l'album à eux tout seuls. Encore une énorme version de 27 minutes de "Dixie Chicken" le morceau phare des concerts puis "Tripe Face Boogie", "It Takes a Lot to Laugh, It Takes a Train to Cry" de Bob Dylan et les inévitables "Oh Atlanta", "Willin'", et "Fat Man In The Bathtub"



"Kickin' It at the Barn", paru en 2003, est un album d'une grande douceur avec un son de batterie plus feutré beauté qui emmène le groupe encore plus loin dans le côté le plus doux de sa personnalité. Avec toujours un cocktail de genres incluant une chanson latino Corazones Y Sombras"qui, soyons honnête n’apporte pas grand-chose.
"I'd Be Lyin'", "Fighting the Mosquito Wars", l'instrumental "Stomp", "Why Don't It Look Like the Way That It Talk", "In a Town Like This" très rock , I Do What the Telephone Tells Me To Do", superbe, sont les ingredients de ce cocktail bien dosé.

[img]

Join the band sorti en août 2008, est un album spécial, car avec des invités il revisite les morceaux du groupe Sonny Landreth et Vince Gill semblent devenir des spécialistes de ce genre de projet car on les retrouve sur plusieurs morceaux, mais, d’autres sont, comme Bob Seger excellents. Emmylou Harris est surprenante en duo avec Bela Fleck sur Sailing Shoes, bonne version de The Weight , immense morceau du Band toujours avec Bela Fleck, par contre This Land is Your Land avec Mike Gordon (Phish) est gâché par le chant.
Oh Atlanta est réussi avec Chris Robinson (Black Crowes) et Inara George (fille de Lowell) a une très jolie voix sur Trouble.
Et Jimmy Buffet est impeccable.

C’est la dernière réalisation studio à ce jour.

Shaun Murphy quitte le groupe en 2009,plus exactement elle est remerciée
Le batteur Richie Hayward décède en août 2010

Fin de la deuxième partie;

_________________
Mon blog
http://mick.over-blog.com/
avatar
BAYOU
Admin

Messages : 750
Date d'inscription : 30/04/2010
Age : 63

Voir le profil de l'utilisateur http://rock-music.weshforum.com,http://mick.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum